Rechercher
  • FRED

Les plus grandes courses hippiques


Photo par Jeff Griffith, CC0


Certains chevaux destinés à gagner ces grandes courses valent des millions d’euros


Le sport hippique, ce n’est pas uniquement ces gains de parieurs toujours plus importants. Il

dispose d’une longue histoire qui tient de cultures et de pratiques différentes. L’hippisme

apparaît dès l'Antiquité, incarné par les nombreuses courses de chevaux, mais aussi les fameuses courses de chars. Il n’a ensuite jamais cessé de perdurer, s’est ouvert à d’autres espaces tout en conservant des racines européennes que l’on observe toujours à l’heure actuelle. 


C’est ainsi qu’en France et en Angleterre, les courses hippiques deviennent reines à compter du XVIIIe siècle. Les hippodromes fleurissent, les paramètres ne sont pas difficiles à intégrer pour le public, et bientôt de nouveaux moyens vont entrer en jeu pour permettre la promotion des courses. C’est le début de l’histoire plus que liée entre sport hippique et paris sportifs. 


Dès les années 1890, on trouve trace d’affrontements entre parieurs, pas encore régentés

par des structures. En France, c’est en 1930 que le Pari Mutuel Urbain apparaît, de manière à mieux organiser ce qui devient un vrai phénomène lié aux courses. Les friands des pronostics sont naturellement plus nombreux !  Les amateurs d’hippisme sont souvent de fins pronostiqueurs, mais sont tout de même capables de faire des mises risquées afin de multiplier leurs gains. Peut-être qu’ils s’exercent à ce dernier point sur des plateformes de poker gratuit en ligne avant d’arriver dans l’hippodrome pour jouer le bon cheval, ces deux mondes étant très liés.   


Mais quelles sont les courses qui font rêver ce joli monde,Retour sur les trois plus grands

rendez-vous hippiques dans le monde.


Le Prix de l'Arc de Triomphe


Le Prix de l’Arc de Triomphe est incontestablement un événement mythique. Ce dernier est

même considéré comme le prix le plus prestigieux du monde, notamment de par son niveau

très élevé, accueillant un plateau de très grande qualité. La course est née en 1920, elle a fêté ses 100 ans en octobre dernier, et nous célébrerons cette année le 100e Prix de l’Arc de Triomphe. Il sera disputé, comme toujours, sur l’hippodrome de Paris Longchamp.


Le Prix de l’Arc de Triomphe rassemble, sur 2400 mètres de gazon, des chevaux pur-sang d’au moins trois ans, et bien souvent énormément de suiveurs. Des fans qui viennent sur place, par milliers, mais aussi de très nombreux téléspectateurs : la course est diffusée dans des dizaines de pays et regardée par un nombre record de téléspectateurs. Parmi eux, des parieurs évidemment, qui veulent eux aussi briller sur une course mythique. On dénombre plusieurs dizaines de millions d’euros de montants de paris à chaque édition. Enfin, pour le vainqueur, un peu plus de 1,7 million d’euros étaient alloués lors de la dernière édition, qui avait connu une évolution des gains à la baisse.


Le Kentucky Derby


Le Kentucky Derby emprunte les mêmes critères d’importance, mais à l’échelle nord-

américaine. Cette course hippique de plat fut créée en 1875 et elle est toujours aujourd’hui

considérée comme l'événement numéro un des courses aux États-Unis. Elle se dispute dans

l’hippodrome de Churchill Downs, dans la localité de Louisville au Kentucky. Cette enceinte,

qui a bientôt 150 ans, est réputée pour pouvoir accueillir plus de 150 000 personnes, dont

près du tiers dans ses tribunes. 


La course accueille des pur-sang sur une piste de 2000 mètres au revêtement commodément appelé « dirt », à savoir du sable fibré, une spécialité des hippodromes américains. L’épreuve ne constitue qu’une partie de la Triple Couronne américaine, mais elle permet néanmoins au vainqueur de décrocher environ 1,4 million de dollars, ainsi qu’un bouquet de 554 roses rouges, ce qui contribue à surnommer la course The Run for Roses. Cependant, l’épreuve pâtit de quelques scandales, notamment liés au dopage des chevaux.


Le Royal Ascot

Photo par Rawisara Prachaksubhanit, CC0


Le Royal Ascot attire toute la bourgeoisie et à l’aristocratie britannique


Place enfin à l’excellence, à la légende et aux fastes de la monarchie. Le Royal Ascot dispose d’une histoire foisonnante. Créé en 1768, il se tient sur l’hippodrome d’Ascot, bâti en 1711, à proximité du château de Windsor. Sous sa forme actuelle, c’est un évènement qui se déroule cinq jours durant, avec de nombreuses courses, auxquelles assistent régulièrement les membres de la famille royale.


Durant cette semaine, les épreuves les plus réputées sont la Gold Cup, qui date du tout début du XIXe siècle et est ainsi une des plus anciennes courses, mais aussi la course d’ouverture Queen Anne Stakes et le grand événement du troisième jour, le Prince of Wales’s Stakes. Le Royal Ascot est le rassemblement le plus important en termes de gains en Angleterre : en 2019, le prize money atteignait 7,3 millions de livres sterling. Rien que ça.


127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le futur des courses de chevaux est-il virtuel ?

Source : Pixabay Les courses de chevaux ont-elles un avenir en dehors de l’hippodrome ? S’il est encore trop tôt pour le dire, il semble que son pendant virtuel fasse des émules. De nombreux parieurs